22/10/2011

Saturday night

Drink track de l'apéro time: bière au chanvre des Brasseurs Savoyards, 33cl, 5°.

Smell track of the day: Decadence & Debauchery - For Strange Women (j'envisage de me l'offrir, 22,18 euros les 7,5ml, c'est dire que ça me plait).

Ce midi, au journal de 13h sur France 2, un reportage sur Mayotte, ce nouveau département français formidable, où ragent des manifestations contre la "vie chère"... Où, en gros, comment réclamer des yaourts fabriqués en France au prix pratiqué en métropole quand on habite du côté de Madagascar, parce qu'on est français et qu'on le vaut bien.
Et interviews de mayottais pour l'occasion. Leurs propos sont traduits, vu que beaucoup ne parlent pas français.
Alors que maintenant, pour obtenir la nationalité, du moins en métropole, on demande aux gens de maîtriser la langue au moins à l'oral.
Chercher l'erreur.
Sans parler du fait que la télé parle de manifestations contre la vie chère alors que Rue89 et fdesouche.com parlent de conflits raciaux, les blancs ont peur, tout ça tout ça.
Chercher l'erreur.
Et François Hollande qui prône le droit de vote pour les étrangers aux élections locales. Tous ensemble, égaux! Tous ensemble, tous ensemble! Comme à Mayotte, quoi! Et bientôt mes voisins auront tout à fait leur mot à dire sur le choix de mon prochain papier peint, parce qu'eux aussi, ils le valent bien.

Mais bon, à part ça, moi, ça va.

Au dîner, je prévois de me faire du rocamadour au lait cru, grillé à la poêle, avec une petite sauce provençale bio.

- Info santé - Même ma mère l'a remarqué, au fin fond de sa campagne, un virus terrible se répend en France: le virus "en fait". Beaucoup sont gravement contaminés. Il suffit de regarder certaines émissions comme Un dîner presque parfait sur M6, ou d'écouter Lahaie, l'amour et vous sur RMC. Certains personnes sont contaminées à hauteur d'un "en fait" par phrase. C'est terrible. Le virus commence à infiltrer mon vocabulaire, alors que je lis du Jünger et du Gogol. C'est un virus ultra virulent. Si je zappais à chaque fois que je l'entends ou que je le lis, je ne pourrais plus rien apprendre, je ne pourrais plus ni m'informer, ni me divertir, ni même me cultiver: mercredi soir, dans Des Racines et des Ailes, émission consacrée à la cité épiscopale d'Albi, sa cathédrale, ses Cathares, etc... il y avait même un archéologue hautement contaminé. C'est terrible. 

 

A part ça, aujourd'hui, il a fait beau et j'ai reçu mon échantillon de Réglisse Noir, de 1000 Fleurs, en provenance directe de Grasse. J'ai commandé deux échantillons de parfums Via Del Profumo (profumo.it/Dominique Dubrana) via The Perfumed Court, USA, et un lot de 5 échantillons d'Essentially Me, London.

Ah, décidément, vive la mondialisation!!

 

 

 

 

Commentaires

En fait oui, il y a plein de contaminés, en fait :-)

Écrit par : NezHerbes | 26/10/2011

Les commentaires sont fermés.